La DNP - Partie 6/7: la DNP et la pédagogie Martenot

 

10. Un lien fort entre la pédagogie DNP et la pédagogie MARTENOT

Je finirai ma présentation en vous disant quelques mots sur la Pédagogie Martenot, pédagogie qui m’a séduite car elle ajoute une vraie notion artistique à la DNP.
J’utilise cette pédagogie, selon les besoins que j’observe chez les enfants que j’accompagne, mais aussi lors d’ateliers Martenot spécifiques (ateliers de groupes).

C’est une pédagogie naturelle, vivante et respectueuse de l’enfant.

Pour moi, ces temps Martenot permettent à l’enfant le lâcher prise (aux enfants souvent soumis à la pression, au stress des apprentissages et à la peur de ne pas répondre aux exigences de l’école).
Ils accompagnent l’enfant dans le renforcement de son estime, dans l’expression de ses émotions par le biais de productions artistiques (les étoiles, le sapin, l’arbre…) réalisées dans la démarche Martenot (relaxation, imprégnation, expression verbale puis corporelle, expression artistique et exposition).

Ils se composent de différents temps. Ceux de la relaxation, et, des rituels d’accueil et de départ, m’apparaissent comme les plus importants.
Je les utilise de ce fait dans toutes mes séances, que ce soit en individuel ou en groupe.

La relaxation permet à l’enfant de se rendre disponible, de se centrer. Elle me semble vraiment essentielle pour permettre à l’enfant d’entrer dans les apprentissages, de manière sereine, et lui permet d’être davantage à l’écoute de ce qu’on lui propose.
Les temps d’accueil et d’au-revoir sont des rituels qui permettent à l’enfant d’être reconnu en tant que personne à part entière, de se sentir accueilli tel qu’il est, d’avoir sa place au sein d’un groupe, de sentir sa présence dans le lieu comme légitime, de se sentir respecté…

Bref tout ce que l’on souhaite en tant que parent !

 

Quelques photos de temps Martenot

Exposition d’arbres d’automne,
réalisés par des enfants de 5-7ans

Exposition de fonds marins, réalisés par des enfants de 8-10ans


Chaos
 réalisé par un enfant de 8ans

 Le chaos : oeuvre réalisée en 2 temps

Tout d’abord l’enfant, les yeux fermés, trace sur son tableau, à l’aide de fusains, ce qu’il ressent à l’écoute de 10 mots, donnés par l’adulte.

Quelques mots donnés à titre d’exemple pour cette réalisation estivale : chaleur, vent, sable, douceur, calme… 

Dans un second temps l’enfant ouvre les yeux, s’écarte de sa réalisation, et petit à petit cherche à sortir du chaos en soulignant certains traits = en les marquant davantage, ou/et en en estompant d’autres. L’enfant peut retourner son tableau dans tous les sens afin de trouver l’image, l’esquisse qui lui convient, qui lui parle.

Et c’est ainsi qu’apparaît alors l’oeuvre finale.

 

Les fleurs de printemps,
réalisées à la craie et à la peinture par des enfants de 2-3ans


Arbre en fleurs,
réalisé en peinture par un enfant de 3ans


Arbre d’été et abricotier,

réalisé par un enfant de 8ans

→ Lire la suite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *